Notre programme pour voyager en famille à la Réunion

Couve ti poules sort’ ti canards (Faire des efforts pour avoir des choses et en obtenir d’autres)

Proverbe Réunionais.

Le premier jour

Le vol et l’installation

Comment Voyager en famille à la Réunion – Après un long voyage d’environ 10 heures, en vol direct depuis Marseille vers Saint-Denis (avec la compagnie Air Austral), nous sommes enfin arrivés sur l’île intense. Nous appréhendions le voyage avec un bébé de 2 ans nous avons donc choisi un vol de nuit pour qu’il puisse dormir. Fatigués par le voyage, nous avons simplement pris nos marques dans la maison que nous avons louée. Pour informations nous sommes passés par la plate-forme Airbnb pour trouver un bien immobilier dans la commune de la Saline les Bains. Ensuite nous sommes partis faire des courses dans une petite supérette pour le dîner.

Le deuxième jour

L’installation partie 2 et la détente

Le lendemain nous sommes allé faire de vrai courses au Leclerc de Piton St Leu, afin de remplir pour de bon les placards et le réfrigérateur. Pour gagner du temps nous avons mangés sur le pouce, avant de nous rendre sur la plage de trou d’eau non loin de notre lieu de villégiature. Une plage sympathique qui offre un joli cadre et un couché de soleil à couper le souffle. Encore éreintés par le voyage nous avons fait une petite balade digestive dans le quartier de notre maison, pour finir la soirée en beauté.

Le troisième jour

Le temple Hindou

Au petit matin nous avons prit la route de St Paul pour faire le très réputé marché forain, mais nous avons fait une petite escale dans un temple Hindou Siva Soupramanien. Pour la petite informations l’hindouisme est la deuxième religion après le catholicisme.

Le front de mer et le marché de St Paul

Ensuite nous avons fait une deuxième escale sur le front de mer de Saint-Paul, où nous avons vu pour la première fois le sable volcanique de couleur noire et des panneaux attention baignade interdite pour cause de présence de requins.
Sur ce front de mer règne une atmosphère familiale avec plusieurs aire de jeux dont des jeux d’eau. Enfin nous nous sommes rendus sur le marché de Saint-Paul où nous avons découvert les senteurs, les saveurs, et l’ambiance locale. Vous trouverez tout un tas de vendeur de vanille avec une odeur assez spécial et pour cause l’un des vendeurs dans une vanilleraie nous expliquer qu’elle était traité pour garder un aspect présentable mais qu’en fait elle était moisie. Sur le marché nous avons donc prix notre déjeuner face à la mer avec des spécialités locales comme les accras de morue et bien sûr des brochettes de fruits.

Le quatrième jour

Les tortues de Kélonia et l’Ermitage

Pour notre quatrième jour, nous avons visité l’aquarium kélonia qui est consacrée à la recherche la protection et aux soins des tortues marines de l’île de la Réunion. Notre bébé de 2 ans était émerveillé de voir des grosses tortues dans les bassins. Vous devrez prévoir deux heures de visite lors desquelles vous serez bien accompagné et accueilli par le personnel. En plus des tortues marines vous avez quelques spécimens de tortues terrestres.
En fin de journée nous sommes allé à la plage de l’Ermitage. Cette plage nous a paru plus familiale que les autres, il y avait beaucoup de pique-nique (très pratiqué par les locaux) et le coucher de soleil était à couper le souffle.

Le cinquième jour

Pique-nique en famille

Lors de notre cinquième jour sur l’île, nous nous sommes adonnés au sport local du dimanche : le pique-nique.
J’ai une cousine qui vit sur l’île depuis 10 ans, ça faisait donc dix ans que je ne l’avais pas vu. Ce jour-là, nous avons donc vécu des retrouvailles sur la plage de l’étang salé. Nous étions ma cousine, ma femme, mes beaux-parents, le fils et la fille de ma cousine, notre fils et moi.

Tout ce petit monde sur une superbe plage de sable noire ou la baignade est interdite à cause de nos amis les requins. Ce fut une superbe journée chargée en émotions et en découverte des uns et des autres (ma cousine ne connaissait pas ma femme et mes beaux-parents notamment.) et redécouverte pour certains. Les enfants se sont éclatés comme des fous au bord de l’eau sous notre surveillance. Ils étaient plein d’admiration pour les surfeurs qui prenaient les petites vagues tout au bord de l’eau.

Étant plutôt adeptes de la valise minimaliste nous avons fait un peu de rangement et des lessives avant de passer une petite soirée sympathique sur la terrasse de notre maison.

Le sixième jour

La cascade de Langevin et Grand Anse

La route qui mène au village d’hell bourg était bouchée ce jour-là. Notre programme a donc été quelque peu chamboulé, mais nous avons prit la route vers la cascade de Langevin, avec une escale dans une station essence pour faire le plein de carburant et de provision pour un nouveau pique-nique. Pour se rendre à Langevin, il ne faut pas avoir peur des routes sinueuses et pentues. Les embrayages et les freins sont mis à rudes épreuves. Mais le jeu en vaut la chandelle. La cascade est vraiment folle. La petite étendue d’eau qui se trouve en bas est superbe même si l’accès est encore moins facile. Si vous voyagez en famille, je vous conseille d’admirer la vue sans risquer de descendre dans l’eau.

Sur le chemin du retour, nous avons fait un crochet par la plage de Grande Anse. Notre coup de cœur. Personnellement, j’ai été pris d’émotions en arrivant sur les lieux, je ne voulais plus partir après nos quelques heures passées sur place et notre goûter terminé. Si je retourne un jour à la réunion ça sera sûrement la première plage que je foulerai.

Le septième jour

Le village d’Hell-Bourg

Finalement nous voilà dans le village fleuri d’hell bourg. Se trouvant dans les hauteurs de l’île, le temps y est donc plus frais. Prévoyez des habits chauds au cas où. Le village n’est pas très grand, vous aurez vite fait le tour, mais il y a quand même une “attraction” qui vaut le détour, la maison folio. C’est une authentique case créole réunionnaise, à visiter seul ou avec un guide (dans tous les cas, c’est payant). Ce qui est sympa c’est que à l’époque de notre visite (novembre 2017) le propriétaire historique, papi Folio dormait dans sa chambre car il vit encore là, par ailleurs, c’est son petit-fils qui était à la caisse ce jour-là.
Ce qui est original, c’est de voir le style de la poste et de la pharmacie du village qui tranche réellement avec ce que l’on connaît en France et sur le reste de l’île.

Le voile de la mariée

Sur le retour nous nous sommes arrêtés devant le voile de la mariée une magnifique cascade qui ressemble comme son nom l’indique à un voile blanc de mariée. Selon une légende du dix-neuvième siècle, à la fin de l’esclavage, un habitant était marié à la plus belle femme de l’île, ils eurent une petite fille prénommée Amanda, mais la maman mourut en couché, avant de mourir elle lui fit promettre de prendre soin de leur fille. En grandissant la petite Amanda ressemblait de plus en plus à sa mère. Les prétendants étaient tous repoussés par le papa jusqu’au jour le jardinier ouvra son cœur à la jeune femme. Le père étant contre cette idylle congédia le jardinier, mais les deux amoureux se sont mariés sans invité le papa. Il la chercha partout et la jeune pour échapper au jugement de son père prit la fuite et tomba dans un précipice. Le voile d’Amanda s’accrocha à une branche et le père voyant le voile, mais pas sa fille comprit qu’il venait de perdre encore une fois, l’amour de sa vie. Il pleura alors toutes les larmes de son corps transformant le précipice en cascade.

Le huitième jour

Le survol de l’île et Boucan Canot

Nous avons rejoint ma cousine sur son lieu de travail, chez Corail Hélicoptère, ou nous avons prit un petit-déjeuner sur la terrasse en attendant de pouvoir décoller. Nous avons ensuite eu la chance de voler avec un jeune pilote exceptionnel qui a rassuré notre petit gars. Nous avons mis un casque sur ses oreilles, pour éviter des crises de panique, à cause du bruit. Sur un circuit de 45 minutes où nous avons survolé toute l’île, notre bonhomme a tenu 20 minutes avant de s’endormir, mais ça n’empêche pas qu’il nous en parle souvent.
Ce jour-là, nous avons eu la chance d’avoir du beau temps, car il n’est pas rare d’avoir le volcan masqué par une brume et des nuages. Nous avons donc admiré le fameux python de la fournaise et si étendue désertique qui nous font vraiment sentir tout petit. Ce que nous avons tous préférés, c’est le trou de fer, une cascade (encore) dans laquelle l’hélicoptère s’est aventuré pour notre plus grand plaisir. Je ne vous en dis pas plus, aller faire survoler l’île pour y voir tous ses charmes.
Ensuite, nous avons pris notre cousine et sa fille pour aller piquer une petite tête dans la piscine naturelle de Boucan Canot. Puis nous avons déjeuné à la Saline les Bains, avant une petite sieste et une après-midi off bien méritées.

Le neuvième jour

Pour notre neuvième jour, nous avons continué sur la lancée de la demi-journée off. Les femmes sont parties se faire belles et les hommes sont restés à la maison.

Le dixième jour

La vanilleraie de l’Escale Bleue

Le matin de notre 10ème jour sur l’île, nous avons visité une vanilleraie, et qu’elle vanilleraie… L’escale bleue. La visite a duré environ 45 minutes, lors de laquelle nous avons appris comment fonctionne le commerce de la vanille sur l’île. Comme tous les souvenirs touristiques il y a des arnaques avec des produits de mauvaises qualités généralement importés. En plus, pour garder une attractivité conséquente, les vendeurs vaporisent d’eau les gousses, ce qui a pour but de les rendre plus grosses. Le problème, c’est que l’arôme de vanille devient moins parfumant et les gousses pourrissent.
À l’escale bleue, vous trouverez des produits de qualité souvent utilisé dans la gastronomie française. La vanilleraie à par ailleurs développée une nouvelle gousse entièrement consommable à force de manipulation de la pollinisation. Pour la petite histoire, sans manipulation de la pollinisation, il y aurait très peu de vanille, et c’est un esclave de l’île qui a trouvé le procédé de pollinisation de la vanille.
Sur le retour nous avons fait une escale sur la route des laves à Saint-Philippe avant de déjeuner à la Marmite du Pêcheur. Vous pourrez y manger un carry à tomber par terre.

Le onzième jour

Le marché de St Pierre

Nous avons visité le marché de St Pierre pour acheter des souvenirs à toute la famille resté dans le froid métropolitain. Ensuite nous avons profité de la douceur de la plage de l’Hermitage en amoureux en laissant notre petit monstre aux grands-parents. Nous avons partagé une coco et les derniers moments à deux sur l’île de la Réunion.

Le douzième jour

Pique-nique sous les Filaos et snorkeling

Pour ce douzième jour, nous avons fait un pique-nique toute la journée sur l’arrière plage de l’Ermitage sous les Filaos Réunionnais. Nous en avons profité pour faire du snorkeling et découvrir la faune et la flore sauvage, même si elles sont grandement abîmées par l’activité humaine.

Le treizième jour

Visite de St Gilles et dîner en famille

Nous avons visité la petite ville de St Gilles Les Bains ou nous avons passés peu de temps dans le port, avant de nous attarder sur la ville et les nombreuses boutiques qu’elle héberge. Par la suite, la quasi-totalité de la famille s’est rendue sur la plage des Roches noires sauf moi, ils m’ont tous dit que c’était super et que j’avais raté une belle vue.
Pour terminer la journée nous avons rejoint ma cousine et sa petite famille à la Saline Les Bains dans une brasserie restaurant qui s’appelle l’Univers et qui est super sympa. Nous avons ensuite dîné à la Bonne Marmite où l’on peut manger des carry de toutes sortes.

Le quatorzième jour

Soirée d’au revoir

Pour notre avant-dernière journée sur l’île nous avons fait essentiellement du rangement et de la logistique (Bouclage de valise, nettoyage de la voiture de location et ménage dans la maison. Le soir, nous avons reçu ma cousine et sa famille pour se dire au revoir autour d’une soirée pizza.

Le quizième jour

Le denier jour de notre séjour sur l’île, nous avons rendu les clés de la maison, et déposé la voiture sur le parking de Sixt à l’aéroport avant de nous envoler vers l’île Maurice… La suite au prochain épisode.

Résumé – Voyager en famille à la Réunion

📅 15 jours et 14 nuits

🏨 Villa Airbnb

✈️ Air Austral

💶 Environ 7 000 €