Comment amener bébé à aimer l’avion en 10 leçons.

Ou comment éviter une crise de nerf à maman à 10,000m d’altitude!

Vol San Diego – Montréal. Éloi, 3 mois, assis dans mes bras. Les gens autour de nous le regarde l’air désespéré et tente de négocier avec l’hôtesse de l’air un changement de siège. Impossible. Il y a des enfants un peu partout dispersés dans l’avion. Tous ces célibataires ou couples sans enfants sont cernés. Il y a des enfants partout. Définitivement, il y aura des pleurs, des cris, des sièges qui bougent sous les coups de pieds et des odeurs étranges durant ce vol…..

Mais non! Après l’atterrissage, la gentille dame assise derrière nous regarde Éloi et le félicite: Ho! Tu voyage bien toi pour un bébé! « Pour un bébé »…. Avouez! Lorsque vous voyagez en avion sans enfant, vous préférez ne pas en avoir un assis près de vous…

Les enfants de moins de 24 mois ne paient pratiquement rien pour voyager en avion. C’est donc une période idéale pour voyager à travers le monde.

Chaque enfant doit être accompagné d’un adulte. Alors, lors du choix des sièges, il est inutile d’essayer d’assoir les enfants en arrière de l’avion et de vous choisir des sièges à l‘avant pour avoir la paix. L’hôtesse de l’air fera tout pour regrouper toute la famille….

Mes enfants voyagent relativement bien en avion (à une ou deux exceptions près). Le secret est bien sûr de les habituer très jeunes. Sinon, voici mes 10 trucs à moi:

Truc #1: Demandez le traitement VIP

 Sachez que dans les aéroports, les personnes voyageant avec de jeunes enfants ont un traitement VIP. Exit les longues files d’attente, nous passons devant tout le monde. Juste besoin de faire de longs soupirs dans les files d’attente, on vient vous chercher tout de suite. Jetez un regard aux employés, on vous indiquera toujours le raccourci pour les familles.

Heureusement, parce que passez les dispositifs de sécurité avec deux enfants, une poussette, un sac à langer, une valise….c’est du sport!

 Truc # 2: Un peu de course avant l’avion

 Juste avant l’embarquement, faites donc courir un peu les enfants. Ils vont devoir rester tranquille dans un endroit restreint durant de longues heures, la moindre des choses est de faire sortir un peu le surplus d’énergie avant de monter dans l’avion. Alors, Aude et Éloi courent en rond sous mes encouragements dans l’aire d’attente de l’embarquement…. Ignorez les regards des autres passagers, ils vous remercieront plus tard d’avoir épuisé les enfants avant l’embarquement.

Truc #3: Un petit pipi avant l’embarquement

Avant de monter dans l’avion, j’oblige Aude à faire pipi et je change la couche à Éloi. Les toilettes des avions sont toujours aussi exigües, alors si on peut éviter d’aller y faire un tour….

Truc # 4: Apportez des divertissements

Aude est toujours excitée de partir en avion. J’apporte toujours quelques jouets dans mon sac: le toutou préféré, des crayons de couleur et un nouveau jouet flambant neuf (l’effet de nouveauté les captive pour au moins…. un gros 15 minutes!

Malheureusement, ce ne sont pas tous les avions qui sont munis de télévision (surtout pour les courts trajets). J’apporte toujours un portable ou iPad dans l’avion pour écouter un film préféré.

Truc # 5: N’écoutez pas l’agente de bord

Pour les bébés de moins de 2 ans qui voyagent sur maman, bébé doit être en position d’allaitement pour le décollage et l’atterrissage. Le problème est que l’annonce du décollage est faite beaucoup trop tôt. Mettez bébé en position décollage quand on décolle… Pas avant. Une fois, j’ai dû tenir Aude pendant près de 30 minutes parce que le décollage tardait. Plus jamais! Elle a crié pendant 15 minutes. Ce n’est pas ma faute si on annonce le décollage 30 minutes trop tôt. À 12 ou 18 mois, la position d’allaitement n’est pas toujours leur position préférée. Quand on décolle, ça me prend une seconde et demie pour mettre bébé en position décollage. J’attends à la dernière minute et ça va beaucoup mieux.

Truc # 6: Collations…de moins de 100 ml

Les collations à bord de l’avion sont d’un prix exorbitants et pas très intéressants pour les enfants. J’apporte donc beaucoup de collation dans mon sac à langer: purée de pomme, barre granola, céréales….

Attention à la règle du max. 100 ml. Mais on peut apporter une quantité illimitée de petits contenants de moins de 100 ml. 6 petits jus. 4 petits sachets de purée. Tout passe, pourvu que ce soit moins de 100ml.

Surtout, apportez les gobelets pour les enfants, incluant pour Aude qui a 4 ans. Rien de plus désagréables que d’avoir un dégât de jus de pomme dans l’avion.

Truc # 7: Une petite marche dans l’allée

Eh! Oui, même les enfants ont besoin de se dégourdir un peu les jambes durant le trajet. Faire quelques aller-retour dans l’allée, ça évitera quelques coups de pieds au siège du voisin d’en avant.

Truc #8: Ignorez les autres conseils

Dans les autres sites de conseils de voyage, on vous conseille de faire boire un biberon à bébé au décollage et à l’atterrissage pour les oreilles de bébé. N’importe quoi! Votre bébé boit sur demande, vous? Éloi et Aude n’ont jamais voulu boire un biberon sur demande au décollage et à l’atterrissage. La suce fera bien l’affaire.

Truc #9 Technique des pelures d’oignon.

Ah! Dans l’avion : il fait froid. Il fait chaud. Puis, il fait encore froid. Et il fait correct…Pelures d’oignon! Voilà le truc de ma maman. Mettez plusieurs couches de vêtements aux enfants que vous pouvez enlevez et remettre aux enfants selon la température de l’avion. Jadis, naguère, il y avait des couvertures à prêter dans les avions, mais ces couvertures se font plus rares.

Truc #10 Portez du mou!

J’aime bien être une maman sexy, mais franchement, moi, je ne sais pas comment elle fait Victoria Beckham pour trimballer sa marmaille en skinny jean et ces talons aiguilles! Désolé, mais moi je porte du mou en avion, la coquetterie attendra. Du mou, c’est bien plus confortable en avion. On a assez de choses à trimbaler, je me changerai à l’arrivée…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s